Chorégies Orange

21 Mar

Chorégies Orange

Les Chorégies d’Orange célébreront en 2020 les 10 ans de Musiques en fête, Samson et Dalila avec Roberto Alagna, Marie-Nicole Lemieux et Ludovic Tézier, La Force du destin de Verdi, Cecilia Bartoli en récital, des concerts symphoniques et chorégraphiques ainsi que des révélations musicales !

Musiques en Fête ouvrira l’événement lyrique populaire avec sa farandole d’artistes et de grands airs, en plein air, en direct sur France 3 depuis le Théâtre Antique des Chorégies d’Orange, à 20h50 au mois de Juin. Le jour précis reste à être défini, comme la liste des artistes « les plus fidèles » à l’événement qui viendront des scènes nationales et internationales pour fêter l’anniversaire.

Cette soirée devant ouvrir les Chorégies 2020, elle aura lieu avant le 22 juin, date prévue pour le récital du violoniste serbo-français Nemanja Radulović avec son ensemble Double Sens, donnant notamment les Quatre Saisons de Vivaldi. Après cet artiste et cet opus très populaires, le Festival rappelle son intention de rendre aussi accessible la grande musique symphonique avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France leur directeur musical de 2000 à 2015 et désormais Directeur musical honoraire Myung-Whun Chung pour la Cinquième Symphonie de Beethoven et le Concerto pour violon (tenu par Maxim Vengerov) de Brahms, le 9 juillet.

Deux opéras sont de nouveau au programme des Chorégies mais pour une seule date chacun. Le chef d’oeuvre de Saint-Saëns, Samson et Dalila pourrait être renommé Samson, Dalila et le Grand-Prêtre de Dagon le 10 juillet tant ce ne sont pas deux mais trois artistes exceptionnels qui tiendront ces trois rôles : Roberto Alagna, Marie-Nicole Lemieux et Ludovic Tézier, accompagnés par Julien Véronèse en Abiméléch, Christophe Berry en Messager, Nicolas Cavallier en Vieillard hébreu, Marc Larcher et Frédéric Caton en philistins. La mise en scène est signée par le directeur des lieux Jean-Louis Grinda, celui-ci dirigeant également l’Opéra de Monte-Carlo qui coproduit le spectacle. Ses Chœurs monégasques se joindront à ceux d’Avignon, dont les Ballets rejoindront ceux de Metz, le tout avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Yves Abel.

Les partenariats tissés entre Orange et la Principauté par le directeur commun des institutions lyriques permettent également d’accueillir Les Musiciens du Prince-Monaco, leur chef Gianluca Capuano et leur fondatrice Cecilia Bartoli qui chantera le 24 juillet un Viaggio Italiano, toujours dans le Théâtre Antique.

Le second opéra au programme est pour le 1er août : La Force du destin de Verdi, dans une version mise en espace. Nicola Luisotti dirigera l’Orchestre National de France et le Chœur De Parme. Nicola Ulivieri interprétera le Marquis de Calatrava (et le chirurgien), Eva Maria Westbroek sera Donna Leonora, Amartuvshin Enkhbat Don Carlo Di Vargas, tandis que Don Alvaro reste à être trouvé. La distribution sera complétée par Ketevan Kemoklidze (Preziosilla), Jongmin Park (Il Padre Guardiano), Gabriele Viviani (Fra Melitone, comme à l’Opéra de Paris), Rodolphe Briand (Trabuco), Marie Karall (Curra), Jean-Marie Delpas (Un Alcade).

On se presse pour la location, de très bonnes places en catégorie intermédiaire pour une vue et une audition optimales sont disponibles.

http://www.choregies.fr/